L’aboiement est un comportement normal d’un chien. Il en use pour nous avertir d’un danger et nous part de ses émotions, entre autres. Toutefois, certains sont très silencieux et n’aboient quasiment pas. Le silence de votre animal de compagnie n’est cependant pas forcement dû à un problème d’ordre médical. Les causes peuvent être diverses. Éclairage.

La personnalité du chien

Il est à noter que certains chiens sont de nature silencieuse. Ils sont nés avec un caractère un peu calme et reposant. Au lieu de chercher à attirer perpétuellement l’attention de leur maître, ils préfèrent rester discrets et se servir de leur faculté uniquement en cas de nécessité.

Pour d’autres, le manque d’aboiement est dû à un manque de motivation. En effet, ils ne trouvent pas de raisons nécessaires pour se faire entendre. Ce phénomène est un peu inhabituel, mais cela fait partie de leur individualité.

Certains d’entre eux ne sont pas élevés pour aboyer comme les autres. Ils préfèrent plutôt manifester leur présence par des bruits caractéristiques. Plusieurs races ont cette particularité de ne pas aboyer contrairement à la plupart des chiens. On peut citer :

  • Le Basenji
  • Le Lévrier écossais
  • Le Carlin
  • Le Bouvier australien
  • L’Épagneul japonais

Problèmes médicauxProblèmes médicaux

Le silence d’un chien veut parfois dire qu’il est souffrant. Il essaie d’aboyer, mais rien ne sort. Dans certains cas, il a été un grand aboyeur et s’est arrêté subitement.

En général, les principales causes sont des complications respiratoires ou des vomissements chroniques. Cette absence d’aboiement peut être également liée à des soucis métaboliques ou des lésions de la partie du larynx qui peuvent avoir un impact sur les cordes vocales. Dans tous les cas, une visite chez un vétérinaire est la meilleure chose à faire. Il est le seul à pouvoir identifier la nature du problème et prodiguer les soins adéquats.

Changement d’environnement et historiques difficiles

Les chiens peuvent avoir de mauvaises habitudes dues à une éducation déficiente. Dans les cas des chiens adoptés, ils peuvent tout simplement ne pas aboyer. Ils prennent tout d’abord le temps de s’habituer à leur nouvel environnement. Après avoir trouvé leurs repères, ils retrouvent leur personnalité et commencent à user de leurs cordes vocales.

Dans le cas de l’adoption, il se peut que le chien rencontre des problèmes liés aux aboiements. Cela peut être dû aux traitements qu’il a subis dans le passé. Les colliers anti-aboiement, les muselières ou encore les colliers à la citronnelle ou à ultrasons sont tous autant de punitions subies par certains canidés au moindre aboiement. Les sévices physiques dont ils ont fait l’objet peuvent également freiner leur volonté d’aboyer.

Vous pouvez aider votre chien à retrouver sa voix, si vous vous armez de patience et appliquez les méthodes efficaces. Mais face à cette situation, vous devez bien vous informer sur l’origine exacte du problème. En cas de doute, n’hésitez pas à consulter un vétérinaire.