La visite chez le vétérinaire crée toujours de l’anxiété chez un chien qu’il peut y être très agressif. Néanmoins, une telle situation n’est pas une fatalité. En effet, il est tout à fait possible de le calmer avant chaque séance en adoptant ces quelques astuces.

Faire des exercices de simulation

Pour éviter les agitations chez le vétérinaire, préparer votre chien à être manipulé. Pour ce faire, vous pouvez effectuer des exercices de simulation à la maison. L’objectif est de reproduire tous les faits et gestes du médecin. Si possible, essayez de vous renseigner sur toutes les pratiques médicales comme les piqûres, les injections, la prise de température, etc. À ce stade, il est préférable de procéder petit à petit. Vous pouvez, par exemple, commencer à examiner les parties de son corps qu’il tolère le plus et continuer au fur et à mesure jusqu’à ce qu’il se calme. Afin de l’encourager, n’oubliez pas de lui donner quelques friandises une fois que vous avez constaté des progrès.

Une visite habituelle au sein d’un cabinet

Afin d’éviter les crises d’angoisse, vous pouvez vous rendre de manière fréquente chez le vétérinaire. Vous pouvez essayer de faire comprendre à votre chien qu’il s’agit d’une expérience agréable et non d’une situation menaçante. Ainsi, pour dissiper ses peurs, vous pouvez lui donner des friandises chaque fois qu’il accepte d’être manipulé par le vétérinaire. Vous avez également la possibilité de lui faire découvrir les lieux afin qu’il s’habitue à l’odeur et aux sons des matériels. De cette manière, il pensera que la séance chez le vétérinaire n’est pas qu’une simple visite, mais fait aussi partie de ses routines.

Choisir le meilleur vétérinaireChoisir le meilleur vétérinaire

Le choix d’un vétérinaire est aussi important que ces exercices de simulation. Sur ce point, observez bien les mouvements du médecin dès la première consultation. Et si vous avez constaté qu’il est trop brutal, demandez-lui gentiment d’être plus délicat. Sinon, vous pouvez également lui demander d’offrir des friandises à votre chien afin que ce dernier le considère comme un ami. Dans tous les cas, il est judicieux de rappeler aux médecins la nature et les comportements de votre animal de compagnie. Une fois averti, il pourra agir différemment. Toutefois, il est toujours possible de consulter un autre professionnel si votre toutou n’arrive pas à se calmer en sa présence.

Effectuer une balade avant les examens

Si vous avez un rendez-vous chez le vétérinaire, il est préférable d’arriver toujours à la même heure et d’éviter les longues attentes. Néanmoins, si vous avez constaté que votre chien est très angoissé, essayez d’évacuer son stress. Pour ce faire, il suffit de le faire sortir du bâtiment pour effectuer une petite balade. Il ne s’agit pas d’un sport, mais d’une simple promenade afin de le calmer un peu plus. De cette manière, le vétérinaire n’aura plus du mal à l’examiner durant la séance. Cette mesure est seulement recommandée pour les chiens en bonne santé. En effet, un exercice de ce genre peut être grave pour les vieux toutous ou les animaux atteints d’une maladie chronique.