Tout comme les hommes, les chiens ne supportent pas non plus la chaleur. Ce sont des animaux qui ont un système d’autorégulation de température et, pour eux, cette dernière doit toujours être stable. Les chiens ont leur propre manière de gérer cet aspect.

Gestion de chaleur par le halètement

Contrairement aux humains, les canidés ne possèdent pas beaucoup de glandes sudoripares. Seuls leurs coussinets en sont dotés. C’est pour combler ce manque qu’ils halètent en continu. Le halètement consiste à réduire la chaleur par la circulation de l’air. Cette méthode stabilise leur métabolisme. Pour que ce procédé de rafraîchissement soit efficace, l’air qu’ils respirent doit être sec, car celui-ci a beaucoup plus d’impact que l’air humide pour que le phénomène de halètement soit efficace.

Gestion de chaleur par le comportementGestion de chaleur par le comportement    

Le comportement joue un rôle important dans la gestion de la chaleur à l’intérieur de l’organisme canin. Rechercher perpétuellement de l’ombre, marcher au frais, se nourrir aux heures et s’abreuver aux heures où le soleil est moins intense sont les meilleurs moyens pour les canidés de stabiliser leur température interne.

Gestion de chaleur par la conduction

Cette méthode consiste à perdre le maximum de chaleur par l’épiderme, pas par sudation, mais par contact et radiation. En effet en cas de fortes chaleurs, le système sanguin du chien favorise les transferts du sang via les périphéries pour pouvoir mieux se rafraîchir.
Les chiens ont du mal à gérer leur température malgré tout leur effort. Pour les aider à mieux se rafraîchir en cas de chaleur intense, certaines précautions sont à prendre.

Les gestes à adopter

Lorsque vous vous promenez avec votre chien, privilégiez les zones ombragées et évitez les bitumes brûlants. Veillez à ce votre animal soit protégé de la chaleur durant les heures les plus chaudes de la journée (10 h à 15 h). Ne forcez pas les chiens à faire des efforts intenses et prenez en compte leur capacité physique. Si vous prenez la route, faites en sorte que la température ne soit pas trop chaude. Ne laissez jamais le chien seul dans la voiture. Le cas échéant, activez la climatisation !
Il est utile de connaître les différents symptômes pour savoir si votre chien résiste ou non aux températures intenses.

Les symptômes d’un coup de chaleur

Malgré ses efforts pour régulariser sa température, un chien peut parfois avoir un excès de chaleur qui peut entraîner des lésions cérébrales et même la mort. Ce phénomène se manifeste par un halètement excessif, des essoufflements, une augmentation de la température corporelle, entre autres. Des mouvements involontaires comme les convulsions ou les tremblements, des pertes de connaissances comme les vertiges ou évanouissements sont également des signes avant-coureurs.

En cas de coup de chaleur, le mieux est d’appeler votre vétérinaire. En attendant, vous pouvez rafraîchir le canidé en lui donnant à boire s’il le peut. Vous pouvez également l’envelopper d’une couverture rafraîchissante ou humide. Ne forcez pas votre chien à se lever et placez-le à l’ombre tant que possible.